Nouveau blog culture

Pourquoi dit-on "avoir pignon sur rue ?"



Avoir pignon sur rue signifie avoir de la notoriété. On l’utilise en parlant d’un commerce ou d’une entreprise. Elle est aujourd’hui métaphorique mais au départ elle était bien concrète. En effet, l’expression décrit exactement un élément architectural de la fin du Moyen-Âge…

Du XVe au XVIIe siècle, la façade des maisons de ville était étroite et chargée avec souvent des colombages et parfois des encorbellements. Pour distinguer une boutique, on accrochait son enseigne sur le pignon. Cet élément, généralement triangulaire, était destiné à supporter l’extrémité de la poutre principale de la charpente.

Avoir pignon sur rue, c’était donc avoir une boutique en ville, ce qui était déjà signe de prospérité. La connotation méliorative plus imagée de l’expression a été présente dans la langue française dès le XVIe siècle.

Les pignons ont disparu des architectures urbaines européennes au XVIIème siècle parce qu’ils avaient été à Londres vecteurs de flammes lors du Grand Incendie de 1666 qui était parti du fournil royal et avait dévasté la capitale anglaise.

Plus de pignons, mais toujours une expression, demeurée bien vivante, particulièrement aujourd’hui car nous nous réjouissons beaucoup de retrouver nos commerçants français qui ont pignon sur rue et qui nous ouvrent leurs boutiques. Tout comme nous qui avons de nouveau le plaisir de vous accueillir !


Prenez soin de vous et à bientôt